Premier mois avec ma boite à terre

Voilà, vous êtes installés : n'hésitez pas à créer ici un sujet pour nous raconter au fur et à mesure vos histoires de lombricompostage, on veut tout savoir !

Premier mois avec ma boite à terre

Messagepar NicolleCJ » 17 Juin 2015 17:34

Bonjour,

Novice en lombricompostage, j'ai reçu ma boite à terre il y a un mois. Ci-dessous le journal de ce démarrage (pour ceux qui auront le courage de le lire !)

Lundi 18 mai : je viens d'installer mes vers (500 g) dans la Boite à Terre, dans la cuisine. Ils ont été livrés en retard par rapport au planning annoncé, juste le vendredi de l'ascension où nous étions partis dans le Vercors ! Ils ont donc passé, en plus du temps de transport, 4 jours dans les dépôts de la poste et je craignais pour leur survie.
J'ai mis une feuille de papier journal au fond de la boite, recouverte d'une feuille de carton ondulé que j'ai passé sous le robinet environ deux heures avant d'installer les vers, j'ai aussi vaporisé les parois et le couvercle de la boite en bois.
Pas de mauvaise odeur à l'ouverture du sachet donc à priori pas de morts. Les vers se cachent, j'en ai vu assez peu. Les bébés ont l'air plus en forme que les plus gros. Le compost m'a semblé peu humide, j'ai vaporisé un peu d'eau de pluie à la surface et déchiré un tube de rouleau d'essuie tout préalablement trempé dans l'eau, ajouté une feuille de salade en morceaux, deux dosettes de café bien humides, un quart de peau de banane et un peu de thé vert. J'ajouterai une coquille d'oeuf broyée dès que j'en aurai une.
Il faut résister à l'envie de trop leur donner au début pour ne pas provoquer de fermentation des aliments, mauvaises odeurs et risque d'invasion de moucherons.
Quelques heures après l'installation, quand j'ouvre la boite, quelques vers de différentes tailles se promènent en surface. Ils vont en général assez vite se cacher.
Mardi 19 mai : ajouté un peu d'épluchure de pomme, du carton ondulé mouillé en petits morceaux et une feuille de sopalin. Les aliments d'hier sont intacts. Les gros vers sont difficiles à voir, ils se cachent très vite à l'ouverture de la boite. Légère vaporisation sur les parois et le couvercle matin et soir. Ajouté deux coquilles d'oeufs broyées finement.
Un moucheron vole à proximité, à surveiller ! Il est possible de recouvrir les aliments d'un chiffon humide de coton ou de lin qui empêche les mouches de pondre dans les fruits. Il finira par être mangé lui-même (solution pour les vacances ?)
Mercredi 20 mai : ajouté les feuilles de mon thé, légère vaporisation. Les vers qui circulent en surface sont de plus en plus nombreux. La peau de banane est noire, la salade jaunit, tout semble intact. J'attends que les aliments commencent à disparaître pour ajouter des fruits (aliments sucrés qui fermentent et attirent les moucherons du vinaigre : drosophiles)
Jeudi 21 mai : petite vaporisation et ajout d'un peu de déchets de carottes-betteraves rouges issus de l'extracteur de jus de fruits, donc broyés.
Samedi 23 mai : je continue à vaporiser de temps en temps, j'ai ajouté un quart de peau de banane et un peu d'épluchure de pomme coupées en morceaux, une dosette de café, deux coquilles d'oeufs écrasées à la main, quelques déchets de l'extracteur de jus : carotte et céleri. J'ai gratté délicatement pour retrouver la première peau de banane, elle est entière mais de nombreux vers sont installés juste dessous. Les vers semblent fort bien savoir où ils veulent être, faut-il réellement mélanger le contenu du bac comme souvent conseillé dans les forums ?
L'humidité augmente doucement, pour le moment j'ai mouillé le carton ondulé avant de l'ajouter, je le mettrai sec quand l'humidité me semblera suffisante. Je n'ai eu aucune fuite de vers et n'ai pas revu de moucheron.
Mardi 26 mai : premier signe d'activité biologique hormis les vers, une moisissure à longs poils blancs terminés par un petit point noir s'est développée dans un angle. Je ne sais pas sur quoi, peut-être un peu de pulpe de betterave rouge et carotte issue de l'extracteur ? Je vais la laisser vivre sa vie... J'ai arrêté les vaporisations et mis un tube de carton sec.
Jeudi 28 mai : je continue à nourrir régulièrement et en petite quantité : thé, café, épluchures de pommes, peaux de bananes, salade, carton ondulé... Les vers sont si discrets que parfois on pourrait croire qu'ils n'existent pas ! J'ai soulevé le bac pour voir le dessous, il y a de la moisissure blanche.
Lundi 1er juin : deux moucherons se sont envolés à l'ouverture de la boite à terre. J'ai humidifié un vieux chiffon de coton et je l'ai posé par dessus les déchets végétaux. Depuis que je ne vaporise plus et que le volume des végétaux a augmenté, je ne vois plus de vers en surface. Ils se tiennent à la limite du compost et des déchets. Je vais réduire les apports tant qu'ils n'ont pas plus d'appétit. L'odeur de la boite est agréable.
Je ne sais pas très bien quelle est la taille d'un vers adulte. Les miens ne me paraissent pas très gros et je n'ai vu aucun adulte à clitellum. Patience !
Dimanche 7 juin : j'ai trouvé un mille-pattes sur le pot de mon dracaena et je l'ai introduit dans la boite à terre. Il s'est fort intéressé à une peau de banane ! Je maintiens toujours le vieux drap de coton en surface, quelques moucherons volent quand j'ouvre mais pas d'invasion. J'ai aperçu et observé à la loupe d'autres bestioles : quelques petits vers blancs d'environ 1 mm de long qui se déplacent assez vite. Il me semble avoir aperçu un acarien. La vie s'installe... Il y a aussi de la moisissure bleue. J'apporte peu de déchets : feuilles de thé, café, coquilles d'oeufs broyées dans la main, carton ondulé.
Lundi 8 juin : en ouvrant ma boite à terre ce matin j'ai trouvé le mille-pattes sous le couvercle, j'en ai conclu que le milieu ne lui convenait pas et l'ai remis dans le pot du dracaena avec ses copains. Avant d'avoir le lombricomposteur, je vidais les feuilles de mon thé du matin dans ce pot et je me suis aperçue qu'il regorge de vie : mille-pattes, collemboles, vers de terre (comment sont-ils arrivés là ?) Et des cocons jaunes et tout ronds, environ 2 mm de diamètre.
Après deux jours de canicule le temps est devenu orageux et plus frais : pas de moucherons à l'ouverture ce matin. Calme plat en surface, pour la première fois je suis allée gratter un peu en profondeur. Les vers se tiennent sous la couche des déchets. Il y en a de différentes tailles, pas beaucoup de gros, je n'ai pas vu de cocons. Une peau de banane repliée sur elle-même abritait de nombreux vers de différentes tailles. Ils sont répartis sur l'ensemble de la surface et me paraissent bien installés, il n'y en a pratiquement pas en profondeur. Il faudra sans doute patienter encore avant d'avoir des naissances...
Samedi 13 juin : ce sont bien sur les déchets de fruits et légumes broyés par l'extracteur de jus et posés en surface que s'installent les grandes moisissures blanches, sans doute par manque d'oxygène dans cette pâte plus humide et plus compacte. Je viens d'ajouter un peu de pulpe d'abricots et pommes en les enterrant sous les autres déchets, petits morceaux de carton ondulé par dessus. J'ai aperçu quelques asticots blancs d'environ 1 cm de long et je crains que ce ne soient des larves de mouches... affaire à suivre.
Lundi 15 juin : les asticots blancs sont toujours là, ils se déplacent beaucoup, il y en a trois entre le bac et la base. Depuis quelques jours j'apporte plus de déchets de fruits et légumes et l'humidité a beaucoup augmenté bien que j'apporte aussi plus de carton ondulé. Des gouttes de condensation se forment sous le couvercle mais rien ne coule sous le bac.
Mardi 16 juin : ce matin les asticots étaient sur le chiffon qui recouvre les déchets et sous le bac, j'en ai récolté une vingtaine que j'ai mis dans une soucoupe au jardin. Gare à eux si les mésanges du nichoir les voient ! Il y a toujours quelques petits moucherons noirs mais je ne pense pas qu'ils puissent produire des larves aussi grosses !
Après avoir lu sur le net quelques discussions sur "touiller ou pas touiller ?" j'ai décidé de touiller. J'ai vu pas mal de vers de toutes les tailles dont des adultes à clitellum qui cherchaient désespérément à se cacher. Je n'ai pas vu de cocon. La consistance globale m'a paru bonne, pas d'échauffement, pas de mauvaise odeur. J'ai trouvé quelques amas un peu gluants, constitués principalement de carottes, il s'agit sans doute des déchets hachés par l'extracteur de jus de fruits ; pas de vers sur eux mais les asticots blancs. Il faudra que je veille à bien disperser ces déchets lorsque je les mets dans le composteur et a bien les mélanger à du carton pour éviter qu'ils ne fermentent et attirent les mouches.
Je ne trouve pas agréable de touiller, je me sens comme un gros nuisible qui vient déranger une société qui n'a pas besoin de moi. Après j'ai trouvé deux vers adultes entre le bac et la base de la boite à terre : c'est la première fois que des vers s'enfuient !
De nombreux acariens rouges cavalent sur le chiffon du dessus et sur le fond de la boite (ailleurs aussi sans doute mais ils sont plus difficiles à voir). Je n'ai pas vu de collembole.
Le bois a gonflé avec l'humidité et la fente d'aération qui se trouve au milieu de la base est presque refermée !
Quelques heures après le brassage, le compost me semble légèrement chaud. Curieux !
Mercredi 17 juin : quelques vers en surface et dans le tissu ce matin, sans doute suite au brassage, contente de les voir ! Le compost semble toujours tiède. En fait, suite à une journée de pluie, la température de la maison est passée de 24° à 20°. C'est peut-être la raison pour laquelle l'inertie thermique du compost le fait paraître tiède.
Je cherche une solution pour que les déchets de l'extracteur de jus de fruits ne s'agglomèrent pas, pomme-fraise ce matin, ce serait dommage de ne pas en faire profiter les habitants du compost ! J'ai mélangé dedans un tube de papier toilette et des fanes de carottes en touts petits morceaux. J'ai ajouté un tout petit peu de sable fin, j'ai lu quelque part que les vers en ont besoin pour leur gésier ? Si jamais ce n'est pas vrai ça ne devrait pas nuire non plus...
J'ai touillé de nouveau à la recherche des cocons... et je n'en ai point trouvé ! Est-il possible qu'au bout d'un mois ils n'aient pas encore commencé à se reproduire ? Il n'y a pas beaucoup de gros vers. J'aurais du mieux examiner le contenu du sachet au départ mais j'ai préféré les laisser se remettre de leur voyage. En tout cas je n'ai pas vu de vers morts, ni eu de mauvaises odeurs. J'ai retiré quelques agglomérats visqueux de carottes qui attirent plus les asticots que les vers et qui sont peut-être responsables de la légère augmentation de température. Le bac est plein aux trois quarts, je vais les mettre un peu à la diète, les laisser tranquilles et voir si le niveau baisse.
NicolleCJ
 
Messages: 6
Inscription: 17 Juin 2015 07:45

Re: Premier mois avec ma boite à terre

Messagepar Amandine » 18 Juin 2015 10:39

Bonjour Nicolle, et encore merci pour ce récit !

Lundi 18 mai : Ils ont été livrés en retard par rapport au planning annoncé, juste le vendredi de l'ascension où nous étions partis dans le Vercors ! Ils ont donc passé, en plus du temps de transport, 4 jours dans les dépôts de la poste et je craignais pour leur survie.

Notre fournisseur de vers a eu dernièrement quelques problèmes avec les délais de livraison, et nous vous prions de bien vouloir nous excuser. C'est vrai que les 4 jours dans le sachet n'étaient pas souhaitables, même si la litière est étudiée pour fournir aux vers de quoi survivre au voyage.
Vous avez eu le bon réflexe pour l'installation des vers, et vous avez pensé au plus important : l'humidité de l'habitat. C'est sans doute ce qui leur a permis de reprendre des forces. Vaporiser les parois, et déposer la feuille de carton humidifiée puis ensuite surveiller l'humidité, vaporiser avec l'eau de pluie et ajouter les éléments humides était ce qu'il fallait faire. La coquille d’œuf est une bonne chose à faire, cela absorbe l'acidité du café.


Lundi 18 mai : Il faut résister à l'envie de trop leur donner au début pour ne pas provoquer de fermentation des aliments, mauvaises odeurs et risque d'invasion de moucherons.

Ce sont les deux plus grands pièges que rencontre nos utilisateurs : le manque d'humidité et l'envie de donner "trop", "trop vite". Il vaut mieux résister en effet, et y aller progressivement.


Mardi 19 mai : Un moucheron vole à proximité, à surveiller ! Il est possible de recouvrir les aliments d'un chiffon humide de coton ou de lin qui empêche les mouches de pondre dans les fruits.

Nous avons un article qui traite des moucherons avec quelques outils de préventions et solutions, mais vous semblez déjà bien informée et vos réactions de protection sont les bonnes.


Samedi 23 mai : Les vers semblent fort bien savoir où ils veulent être, faut-il réellement mélanger le contenu du bac comme souvent conseillé dans les forums ?

Personnellement, je le déconseille. Je n'ai pas encore eu l'occasion de le noter dans le forum, mais j'ai déjà déconseillé à plusieurs utilisateurs par mail de mélanger la litière. Aller fouiller délicatement jusqu'au fond pour voir un peu ce qu'il se passe, s'assurer que tout va bien, ou trouver la nature d'un problème, oui. Mais retourner, mélanger régulièrement, je ne pense pas que ce soit une pas bonne idée. La litière, les vers, et autres organismes s'organisent en couches et vous l'avez bien remarqué d'ailleurs. Nous évitons au maximum de modifier l'habitat et la structure dans le lombricomposteur.


Lundi 1er juin : L'odeur de la boite est agréable.

N'est-ce pas ? :)

Dimanche 7 juin : J'ai aperçu et observé à la loupe d'autres bestioles : quelques petits vers blancs d'environ 1 mm de long qui se déplacent assez vite.

Ce sont des collemboles, ils participent au lombricompostage.


Lundi 8 juin : Je me suis aperçue qu'il regorge de vie : mille-pattes, collemboles, vers de terre (comment sont-ils arrivés là ?) Et des cocons jaunes et tout ronds, environ 2 mm de diamètre.

Peut être l'eau de pluie avec laquelle vous arrosez vos plantes contenait-elle parfois des larves/œufs ? Les cocons jaunes peuvent être des cocons de vers...


Samedi 13 juin : Ce sont bien sur les déchets de fruits et légumes broyés par l'extracteur de jus et posés en surface que s'installent les grandes moisissures blanches, sans doute par manque d'oxygène dans cette pâte plus humide et plus compacte.

Vous avez entièrement raison. Le lombricompostage est un système anaérobique, c'est à dire qu'il a besoin d'oxygène pour fonctionner. Et les matières trop compactes empêchent l'oxygène de passer, c'est pourquoi nous déconseillons de couper trop finement, ou mixer les déchets avant de les composter, peut être qu'en dispersant bien les déchets issus de l'extracteur cela pourra suffire en effet.


Mardi 16 juin : ce matin les asticots étaient sur le chiffon qui recouvre les déchets et sous le bac, j'en ai récolté une vingtaine que j'ai mis dans une soucoupe au jardin.

Vraiment étrange ces asticots... Pouvez-vous prendre une photo, car nous n'avons jamais eu ce problème chez nos utilisateurs et ce serait intéressant de pouvoir les identifier. Merci !


Mercredi 17 juin : j'ai lu quelque part que les vers en ont besoin pour leur gésier ?

Je ne suis pas au courant, peut être qu'un autre lecteur nous renseignera sur ça :)


Mercredi 17 juin : Est-il possible qu'au bout d'un mois ils n'aient pas encore commencé à se reproduire ?

Oui c'est possible, je sais entre autre que les vers atteignent leur maturité sexuelle à 3 mois. Donc si vous aviez l'impression d'avoir beaucoup de "bébé" et peut d'adultes dans votre colonie, il faudra patienter un peu.


Nous avons hâte de lire votre prochain compte rendu, en espérant avoir réussi à vous aider sur certaines notions. Même si, je le répète vous semblez déjà très bien informée :)
À très bientôt !
Rejoignez La Boîte À Terre sur Facebook et Twitter et retrouvez la communauté !
Avatar de l’utilisateur
Amandine
 
Messages: 168
Inscription: 02 Juil 2014 09:35
Localisation: Lorraine

Re: Premier mois avec ma boite à terre

Messagepar Lombricolo » 18 Juin 2015 17:41

Bonjour NicoleCJ,

très intéressant récit du déroulement d'un démarrage, tout y est dit avec des commentaires judicieux ce qui prouve que vous avez bien planché sur le sujet avant de vous lancer.
Les remarques sur les résidus d'extracteurs de jus correspondent à ce que nous savons .Il faut bien décompacter ces déchets ,au besoin les mélanger avec un déchets sec comme du marc de café pour qu'ils "respirent" .
Le sable est un apport qui a parfois été conseillé justement pour le broyage dans le gésier des vers. Cette fonction est assurée aussi par la coquille d'œuf à condition de la réduire en poudre.
Il est quand même préférable ,ce que vous avez fait, de se débarrasser des asticots, nés sûrement à cause des amas de l'extracteur qui auront attirés une mouche.

A+
Lombricolo63
Lombricolo
 
Messages: 34
Inscription: 16 Oct 2014 20:07

Re: Premier mois avec ma boite à terre

Messagepar NicolleCJ » 18 Juin 2015 21:23

Bonjour Amandine, bonjour Lombricolo,

Je vous remercie de vos réponses et suis contente que mon récit vous ait intéressés.
J'ai effectivement pas mal planché sur le sujet, un grand merci à Lombricolo pour ses interventions sur les forums, toujours claires et précises qui m'ont bien aidée à comprendre comment ça fonctionne.
Les "petits vers blancs" aperçus le 7 juin ne sont pas des collemboles mais sans doute les larves de mouches assez peu de temps après leur éclosion. Il faudrait que je mette une photo
mais mon appareil est parti en Nouvelle-Zélande pour trois mois... Dans le pot de ma plante verte par contre ce sont bien des collemboles qui s'éjectent quand on approche d'elles.
Très bonne nuit
Nicolle
NicolleCJ
 
Messages: 6
Inscription: 17 Juin 2015 07:45

Re: Premier mois avec ma boite à terre

Messagepar Chikou40 » 09 Déc 2016 22:50

NicolleCJ a écrit:Bonjour,

Novice en lombricompostage, j'ai reçu ma boite à terre il y a un mois. Ci-dessous le journal de ce démarrage (pour ceux qui auront le courage de le lire !)

Lundi 18 mai : je viens d'installer mes vers (500 g) dans la Boite à Terre, dans la cuisine. Ils ont été livrés en retard par rapport au planning annoncé, juste le vendredi de l'ascension où nous étions partis dans le Vercors ! Ils ont donc passé, en plus du temps de transport, 4 jours dans les dépôts de la poste et je craignais pour leur survie.
J'ai mis une feuille de papier journal au fond de la boite, recouverte d'une feuille de carton ondulé que j'ai passé sous le robinet environ deux heures avant d'installer les vers, j'ai aussi vaporisé les parois et le couvercle de la boite en bois.
Pas de mauvaise odeur à l'ouverture du sachet donc à priori pas de morts. Les vers se cachent, j'en ai vu assez peu. Les bébés ont l'air plus en forme que les plus gros. Le compost m'a semblé peu humide, j'ai vaporisé un peu d'eau de pluie à la surface et déchiré un tube de rouleau d'essuie tout préalablement trempé dans l'eau, ajouté une feuille de salade en morceaux, deux dosettes de café bien humides, un quart de peau de banane et un peu de thé vert. J'ajouterai une coquille d'oeuf broyée dès que j'en aurai une.
Il faut résister à l'envie de trop leur donner au début pour ne pas provoquer de fermentation des aliments, mauvaises odeurs et risque d'invasion de moucherons.
Quelques heures après l'installation, quand j'ouvre la boite, quelques vers de différentes tailles se promènent en surface. Ils vont en général assez vite se cacher.
Mardi 19 mai : ajouté un peu d'épluchure de pomme, du carton ondulé mouillé en petits morceaux et une feuille de sopalin. Les aliments d'hier sont intacts. Les gros vers sont difficiles à voir, ils se cachent très vite à l'ouverture de la boite. Légère vaporisation sur les parois et le couvercle matin et soir. Ajouté deux coquilles d'oeufs broyées finement.
Un moucheron vole à proximité, à surveiller ! Il est possible de recouvrir les aliments d'un chiffon humide de coton ou de lin qui empêche les mouches de pondre dans les fruits. Il finira par être mangé lui-même (solution pour les vacances ?)
Mercredi 20 mai : ajouté les feuilles de mon thé, légère vaporisation. Les vers qui circulent en surface sont de plus en plus nombreux. La peau de banane est noire, la salade jaunit, tout semble intact. J'attends que les aliments commencent à disparaître pour ajouter des fruits (aliments sucrés qui fermentent et attirent les moucherons du vinaigre : drosophiles)
Jeudi 21 mai : petite vaporisation et ajout d'un peu de déchets de carottes-betteraves rouges issus de l'extracteur de jus de fruits, donc broyés.
Samedi 23 mai : je continue à vaporiser de temps en temps, j'ai ajouté un quart de peau de banane et un peu d'épluchure de pomme coupées en morceaux, une dosette de café, deux coquilles d'oeufs écrasées à la main, quelques déchets de l'extracteur de jus : carotte et céleri. J'ai gratté délicatement pour retrouver la première peau de banane, elle est entière mais de nombreux vers sont installés juste dessous. Les vers semblent fort bien savoir où ils veulent être, faut-il réellement mélanger le contenu du bac comme souvent conseillé dans les forums ?
L'humidité augmente doucement, pour le moment j'ai mouillé le carton ondulé avant de l'ajouter, je le mettrai sec quand l'humidité me semblera suffisante. Je n'ai eu aucune fuite de vers et n'ai pas revu de moucheron.
Mardi 26 mai : premier signe d'activité biologique hormis les vers, une moisissure à longs poils blancs terminés par un petit point noir s'est développée dans un angle. Je ne sais pas sur quoi, peut-être un peu de pulpe de betterave rouge et carotte issue de l'extracteur ? Je vais la laisser vivre sa vie... J'ai arrêté les vaporisations et mis un tube de carton sec.
Jeudi 28 mai : je continue à nourrir régulièrement et en petite quantité : thé, café, épluchures de pommes, peaux de bananes, salade, carton ondulé... Les vers sont si discrets que parfois on pourrait croire qu'ils n'existent pas ! J'ai soulevé le bac pour voir le dessous, il y a de la moisissure blanche.
Lundi 1er juin : deux moucherons se sont envolés à l'ouverture de la boite à terre. J'ai humidifié un vieux chiffon de coton et je l'ai posé par dessus les déchets végétaux. Depuis que je ne vaporise plus et que le volume des végétaux a augmenté, je ne vois plus de vers en surface. Ils se tiennent à la limite du compost et des déchets. Je vais réduire les apports tant qu'ils n'ont pas plus d'appétit. L'odeur de la boite est agréable.
Je ne sais pas très bien quelle est la taille d'un vers adulte. Les miens ne me paraissent pas très gros et je n'ai vu aucun adulte à clitellum. Patience !
Dimanche 7 juin : j'ai trouvé un mille-pattes sur le pot de mon dracaena et je l'ai introduit dans la boite à terre. Il s'est fort intéressé à une peau de banane ! Je maintiens toujours le vieux drap de coton en surface, quelques moucherons volent quand j'ouvre mais pas d'invasion. J'ai aperçu et observé à la loupe d'autres bestioles : quelques petits vers blancs d'environ 1 mm de long qui se déplacent assez vite. Il me semble avoir aperçu un acarien. La vie s'installe... Il y a aussi de la moisissure bleue. J'apporte peu de déchets : feuilles de thé, café, coquilles d'oeufs broyées dans la main, carton ondulé.
Lundi 8 juin : en ouvrant ma boite à terre ce matin j'ai trouvé le mille-pattes sous le couvercle, j'en ai conclu que le milieu ne lui convenait pas et l'ai remis dans le pot du dracaena avec ses copains. Avant d'avoir le lombricomposteur, je vidais les feuilles de mon thé du matin dans ce pot et je me suis aperçue qu'il regorge de vie : mille-pattes, collemboles, vers de terre (comment sont-ils arrivés là ?) Et des cocons jaunes et tout ronds, environ 2 mm de diamètre.
Après deux jours de canicule le temps est devenu orageux et plus frais : pas de moucherons à l'ouverture ce matin. Calme plat en surface, pour la première fois je suis allée gratter un peu en profondeur. Les vers se tiennent sous la couche des déchets. Il y en a de différentes tailles, pas beaucoup de gros, je n'ai pas vu de cocons. Une peau de banane repliée sur elle-même abritait de nombreux vers de différentes tailles. Ils sont répartis sur l'ensemble de la surface et me paraissent bien installés, il n'y en a pratiquement pas en profondeur. Il faudra sans doute patienter encore avant d'avoir des naissances...
Samedi 13 juin : ce sont bien sur les déchets de fruits et légumes broyés par l'extracteur de jus et posés en surface que s'installent les grandes moisissures blanches, sans doute par manque d'oxygène dans cette pâte plus humide et plus compacte. Je viens d'ajouter un peu de pulpe d'abricots et pommes en les enterrant sous les autres déchets, petits morceaux de carton ondulé par dessus. J'ai aperçu quelques asticots blancs d'environ 1 cm de long et je crains que ce ne soient des larves de mouches... affaire à suivre.
Lundi 15 juin : les asticots blancs sont toujours là, ils se déplacent beaucoup, il y en a trois entre le bac et la base. Depuis quelques jours j'apporte plus de déchets de fruits et légumes et l'humidité a beaucoup augmenté bien que j'apporte aussi plus de carton ondulé. Des gouttes de condensation se forment sous le couvercle mais rien ne coule sous le bac.
Mardi 16 juin : ce matin les asticots étaient sur le chiffon qui recouvre les déchets et sous le bac, j'en ai récolté une vingtaine que j'ai mis dans une soucoupe au jardin. Gare à eux si les mésanges du nichoir les voient ! Il y a toujours quelques petits moucherons noirs mais je ne pense pas qu'ils puissent produire des larves aussi grosses !
Après avoir lu sur le net quelques discussions sur "touiller ou pas touiller ?" j'ai décidé de touiller. J'ai vu pas mal de vers de toutes les tailles dont des adultes à clitellum qui cherchaient désespérément à se cacher. Je n'ai pas vu de cocon. La consistance globale m'a paru bonne, pas d'échauffement, pas de mauvaise odeur. J'ai trouvé quelques amas un peu gluants, constitués principalement de carottes, il s'agit sans doute des déchets hachés par l'extracteur de jus de fruits ; pas de vers sur eux mais les asticots blancs. Il faudra que je veille à bien disperser ces déchets lorsque je les mets dans le composteur et a bien les mélanger à du carton pour éviter qu'ils ne fermentent et attirent les mouches.transfers Caen
Je ne trouve pas agréable de touiller, je me sens comme un gros nuisible qui vient déranger une société qui n'a pas besoin de moi. Après j'ai trouvé deux vers adultes entre le bac et la base de la boite à terre : c'est la première fois que des vers s'enfuient !
De nombreux acariens rouges cavalent sur le chiffon du dessus et sur le fond de la boite (ailleurs aussi sans doute mais ils sont plus difficiles à voir). Je n'ai pas vu de collembole.
Le bois a gonflé avec l'humidité et la fente d'aération qui se trouve au milieu de la base est presque refermée !
Quelques heures après le brassage, le compost me semble légèrement chaud. Curieux !
Mercredi 17 juin : quelques vers en surface et dans le tissu ce matin, sans doute suite au brassage, contente de les voir ! Le compost semble toujours tiède. En fait, suite à une journée de pluie, la température de la maison est passée de 24° à 20°. C'est peut-être la raison pour laquelle l'inertie thermique du compost le fait paraître tiède.
Je cherche une solution pour que les déchets de l'extracteur de jus de fruits ne s'agglomèrent pas, pomme-fraise ce matin, ce serait dommage de ne pas en faire profiter les habitants du compost ! J'ai mélangé dedans un tube de papier toilette et des fanes de carottes en touts petits morceaux. J'ai ajouté un tout petit peu de sable fin, j'ai lu quelque part que les vers en ont besoin pour leur gésier ? Si jamais ce n'est pas vrai ça ne devrait pas nuire non plus...
J'ai touillé de nouveau à la recherche des cocons... et je n'en ai point trouvé ! Est-il possible qu'au bout d'un mois ils n'aient pas encore commencé à se reproduire ? Il n'y a pas beaucoup de gros vers. J'aurais du mieux examiner le contenu du sachet au départ mais j'ai préféré les laisser se remettre de leur voyage. En tout cas je n'ai pas vu de vers morts, ni eu de mauvaises odeurs. J'ai retiré quelques agglomérats visqueux de carottes qui attirent plus les asticots que les vers et qui sont peut-être responsables de la légère augmentation de température. Le bac est plein aux trois quarts, je vais les mettre un peu à la diète, les laisser tranquilles et voir si le niveau baisse.

Bonjour, très belle histoire mais il faut de la patience pour tenir jusqu'à la fin :P
Chikou40
 
Messages: 1
Inscription: 09 Déc 2016 22:48


Retourner vers Des nouvelles de vos Boîtes À Terre...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

X

Connexion

Vous n'avez pas encore de compte? Cliquez sur le bouton ci-dessous :